Contactez-nous

DSI et externalisation informatique : complémentaire ou opposé ?

05 avril 2018 Externalisation

Encore tabou il y a quelques années, l'externalisation partielle des services IT et des systèmes d'informations à un prestataire informatique fait aujourd'hui son apparition dans les petites et moyennes entreprises (PME), y compris pour celles dotées d'une DSI interne. En réalité, c'est même devenue une pratique relativement courante.

Les réflexions et opinions ont effectivement fortement évolué ces dernières années ; désormais la majorité des DSI ne perçoivent plus les entreprises de service numérique (ESN) comme des menaces mais plutôt comme des collaborateurs externes leur permettant de se consacrer à leur coeur de métier et d'avoir des systèmes d'informations toujours plus performants et sécurisés.

DSI : des responsabilités croissantes !

Un DSI interne doit avoir les « épaules solides ». Ce service représente aujourd’hui une part importante des budgets de fonctionnement des PME. Les dirigeants d’entreprise ont bien conscience de la nécessité d’avoir un système d’information toujours plus sécurisé, stable et performant. C’est à cette condition que les autres services, directement créateurs de richesse pour la structure, pourront fonctionner de façon optimale.

A lire - Les SMACS : leviers de la transformation digitale des entreprises

Des DSI surchargées... Ce qui entraîne un besoin d'accompagnement important !

Les DSI internes sont souvent surchargées… et cela ne va pas en s’arrangeant. Le phénomène de digitalisation des entreprises et plus globalement de l'économie accroît fortement les champs d'intervention des services informatiques internes.

Selon une étude réalisée par Xerfi, la majorité des DSI affirment ne pas disposer de « toutes les compétences nécessaires pour profiter de l'ensemble des possibilités offertes par les nouvelles solutions numériques ». Dans ce cas où les compétences en interne sont insuffisantes, le recours à un prestataire informatique extérieur est très souvent encouragé.

Les champs d’actions des DSI internes gravitent autour de 3 phases clés :

  • L’étude de faisabilité d’un projet en fonction d’une problématique d’entreprise ;
  • La mise en place des outils et services relatifs à ce projet ;
  • Le suivi opérationnel et la stabilité du système d’information.

Ajoutez à cela l’assistance et la formation des utilisateurs finaux et la coordination des différents prestataires (éditeurs de logiciels, fabricants de matériels...), vous comprendrez d’autant plus aisément le phénomène d’externalisation partielle !

A lire - Digitalisation des PME : des besoins en conseil informatique grandissant !

Les avantages de l'externalisation informatique pour les PME

Faire appel à un prestataire informatique externe (comme les ESN) et lui confier la gestion de son parc informatique, les tâches d'assistance utilisateurs et le maintien de la stabilité du système d'information a de nombreux avantages.

L'externalisation totale ou partielle du système d'information permettra en effet à l'entreprise de se concentrer sur son coeur de métier, de diminuer son budget IT tout en améliorant la qualité et la sécurité de ses systèmes d'informations.

Bien sûr, le degré d'externalisation des services IT s'effectue au cas par cas : il est possible de n'externaliser que les infrastructures techniques, ou alors les infrastructures techniques ainsi que leur gestion ou encore qu'une seule partie de votre SI comme l'assistance utilisateurs, etc. Tout cela doit être étudié avec la plus grande attention !

A lire : 8 conseils pour bien choisir votre prestataire informatique

L’externalisation partielle ou totale est sans aucun doute la meilleure réponse à apporter aux problématiques des DSI. Externalisation ne veut pas dire « perte de contrôle »… mais plutôt « mutualisation des compétences ». Bien entendu, chaque opération doit s'accompagner d'une étude préalable ayant pour but de comprendre le contexte de l'entreprise, d'identifier les risques, de déterminer les objectifs afin de calibrer au mieux les besoins et de proposer une offre de service adaptée.