Contactez-nous
Par Marine Gervasoni

Quelle est la différence entre un antivirus et un pare-feu ? 

03 mai 2019 Cybersécurité

La cybersécurité est aujourd’hui un enjeu très important pour les entreprises et notamment pour les TPE qui sont de plus en plus concernées par les attaques de ransomwares et d’autres cyberattaques. Parmi les outils garantissant la sécurité du système informatique de l’entreprise, il y a le pare-feu et l’antivirus. Nombreux sont ceux qui les confondent encore : alors quelle est la différence entre un antivirus et un pare-feu ?

Qu’est-ce qu’un pare-feu ?

Un pare-feu peut être considéré comme un outil standard qui protège le système informatique de l’entreprise des menaces externes. Il fonctionne comme un filtre des paquets IP provenant du réseau vers le parc informatique de l’entreprise. Il bloque ainsi le trafic importun à l’entrée et à la sortie. Les systèmes d’exploitation Windows et Mac OS possèdent un pare-feu intégré. S’il doit être activé manuellement sur Mac, sur Windows il fonctionne de manière automatique.

Tout comme pour l’antivirus, il n’est pas nécessaire, ni même conseillé d’utiliser plus d’un pare-feu à la fois. Sous Windows 10, l’antivirus et/ou le pare-feu se désactive(nt) automatiquement lors de l’installation d’un logiciel tiers.

Les caractéristiques d’un pare-feu

En premier lieu, le pare-feu garantit le filtrage de tout le trafic provenant de l’extérieur ou inversement pour prévenir les menaces. Le trafic autorisé passe à travers le pare-feu selon une politique de sécurité bien définie. En utilisant un système d’exploitation sécurisé, il offre une protection robuste contre les cyberattaques

Quels sont les différents types de pare-feux ? 

Pare-feu proxy

Le pare-feu proxy est un outil qui fonctionne comme une barrière physique et qui agit comme intermédiaire entre les réseaux externes et les ordinateurs pour empêcher le contact direct entre eux. Il a pour but d’analyser et évaluer les données entrantes qui sont destinées à l’utilisateur.

Pare-feu à inspection dynamique 

Les pare-feux à inspection dynamique sont un type de pare-feu dit « classique » et qui fonctionne en autorisant ou bloquant le trafic selon des propriétés techniques. Il décide de faire parvenir ou non les données à l’utilisateur en appliquant plusieurs filtres configurés par l’administrateur lui-même. Le pare-feu peut également agir de lui-même en se basant sur de précédentes interactions lui ayant permis de tirer des conclusions. 

Pare-feu de nouvelle génération (NGFW)

Les pare-feux nouvelle génération combinent les fonctionnalités d’un pare-feu traditionnel et les nouveaux systèmes de surveillance réseau. Ils ont été conçus pour pouvoir faire face à des menaces spécifiques et ainsi pour pouvoir examiner et repérer des malwares avancés. Ils conviennent surtout pour une utilisation en entreprise. 

Quelles sont les limites du pare-feu ?

Il faut savoir que le pare-feu ne peut ni bloquer ni contourner les attaques internes.

Qu’est-ce qu’un antivirus ?

Un antivirus est un logiciel d’application assurant la sécurité du système informatique contre les programmes malveillants qui proviennent d’internet. Il reconnaît également les comportements suspects des logiciels malveillants et qui sont encore inconnus et bloque leur exécution avant qu’ils ne provoquent des dommages sur l’ordinateur.

Le logiciel antivirus fonctionne en détectant, identifiant et supprimant les menaces détectées. En détection, le logiciel reçoit un signal notifiant l’attaque du logiciel malveillant et repère le fichier/programme infecté. L’étape d’identification consiste à reconnaitre le type du virus tandis que pendant la suppression, l’antivirus élimine le fichier infecté ainsi que toutes ses traces puis restaure le fichier/programme de sauvegarde d’origine. 

Si le virus est détecté mais qu’il n’est pas possible de l’identifier et de le supprimer, le logiciel antivirus procède à la suppression du fichier infecté et va recharger la version de sauvegarde sans infection.

Les logiciels d’antivirus ont subi de nombreuses améliorations afin de s’adapter aux nouveaux types de virus dont la technologie s’est également améliorée et qui ne sont plus de simples fragments de code faciles à identifier et supprimer. 

Les différentes générations d’antivirus 

Première génération

Ce sont de simples scanners nécessitant une signature du virus pour identifier le virus en question et qui étaient donc limités à un type de virus spécifique. Ils ne peuvent rien contre les virus « génériques ».

Deuxième génération 

Ce sont des antivirus utilisant l’approche heuristique pour effectuer la recherche d’une éventuelle attaque de virus. Pour ce faire, le logiciel recherche des blocs de code généralement associés à des virus. 

Troisième génération 

Ce sont des logiciels antivirus qui résident en mémoire et qui identifient les virus selon leurs activités et non leur structure. 

Quatrième génération 

Cette génération de logiciels antivirus combine plusieurs techniques antivirus comme l’analyse, la surveillance, …. Ce sont des méthodes aussi connues sous le nom de logiciel de blocage du comportement directement incorporé au système d’exploitation de l’ordinateur et qui détecte les actions des virus en temps réel. Une fois qu’une action incertaine est détectée, le logiciel procède à son blocage afin d’éviter des dégâts complémentaires. Cet antivirus mise sur la prévention plutôt que la détection du virus.

Quelles sont les limites de l’antivirus ?

L’antivirus prend uniquement en charge le protocole CIFS ou Système de fichiers d’interface commune. En pratique, les fichiers lus de manière simultanée lors de l’écriture ne peuvent pas bénéficier de la protection antivirus. Il n’est pas non plus possible d’effectuer une vérification antivirus sur les fichiers en lecture seule.

Quelle est la différence entre un pare-feu et un antivirus ?

Le pare-feu est utilisé dans les logiciels et le matériel tandis que l’antivirus ne peut être installé que dans les logiciels.

Leur fonctionnement est également différent, dans le sens où le pare-feu surveille et filtre les paquets entrants et sortants tandis que l’antivirus effectue une opération d’analyse qui se fragmente en trois étapes (détection, identification et suppression). 

Les types d’attaques traitées par ces deux outils diffèrent : si les pare-feux ne peuvent traiter que les attaques externes, l’antivirus peut quant à lui traiter deux types d’attaques (externes et internes).

Pour le pare-feu, l’attaque est inspectée par le biais des paquets entrants en appliquant un ensemble de règles. En revanche, l’antivirus scanne les fichiers et programmes infectés par le virus.

 

En conclusion, un pare-feu et un antivirus peuvent paraître similaires de prime abord puisqu’ils permettent tous les deux de faire bénéficier l’ordinateur d’une protection contre les menaces internes et externes. Leurs différences se situent au niveau de leur fonctionnement ainsi que des menaces qu’ils permettent d’éviter ou de contrer. Si le logiciel antivirus permet de repérer, identifier et supprimer les malwares, le pare-feu, quant à lui, peut empêcher les programmes non approuvés ou d’une origine douteuse d’accéder à l’ordinateur.

cover-ebook-defis-dirigeants-pme-transformation-digitale-96dpi
ebook Les défis des dirigeants de PME et les solutions numériques pour y répondre TÉLÉCHARGER