Contactez-nous
Par Marine Gervasoni

A quoi sert une baie de brassage ?

18 juin 2019 Connectique

La baie de brassage est une armoire technique et métallique permettant la centralisation des équipements réseau d’une entreprise en un seul endroit, facilitant l’accès au réseau intranet et internet. La baie de brassage est particulièrement utile dans une société qui appartient à un réseau ou qui a un besoin permanent d’éléments informatiques et téléphoniques. Mais à quoi sert la baie de brassage ? Dans cet article, nous tenterons de vous apporter des réponses à cette question.

A quoi sert une baie de brassage ?

Une baie de brassage sert à connecter les ports des matériels de réseau et de téléphonie aux arrivées des câbles réseau. Son installation est nécessaire pour les structures possédant un certain nombre d’équipements informatiques et/ou téléphoniques qui sont connectés en réseau. Une baie de brassage a comme principal avantage de faciliter l’organisation et l’utilisation du câblage. Elle est généralement constituée par un routeur, d’un commutateur ou plus et de platines qui servent à recevoir les câbles qui sont connectés aux prises situées sur les murs.

Un système de communication avec brassage permet une meilleure prise en compte des besoins multimédia d’un client et de le doter d’équipements plus polyvalents qui permettent la diffusion de manière aléatoire de signaux téléphoniques, informatiques ou de télévision.

La baie de brassage permet de moduler la configuration dans un bâtiment.

La baie de brassage est très avantageuse dans le sens où elle permet la distribution continue d’un signal différent dans une seule et même prise. Par exemple, si la connexion internet n’est plus requise dans une pièce mais que l’accès à la téléphonie est toujours nécessaire, il est possible de conserver cette dernière grâce au brassage informatique.

Les différents éléments de la baie de brassage

Le routeur

Le routeur est un équipement de couche 3 du modèle OSI qui décrit le fonctionnement des communications réseaux et dont les couches sont :

  • La première couche physique correspondant à l’envoi sur le média physique
  • La couche deux « liaison de données » qui correspond à la préparation de l’envoi sur le média
  • La couche trois « Réseau » correspondant à la sélection du chemin
  • La couche quatre « Transport » pour la qualité de la transmission
  • La couche cinq « Session » pour le contrôle du dialogue
  • La couche six « Présentation », qui correspond à la gestion de la syntaxe ainsi que la couche sept « Application » qui correspond à la communication avec les logiciels.

Le routeur a comme rôle d’interconnecter deux réseaux ou plus en prenant les adresses de la couche trois comme base et les adresses IP, cette dernière étant une adresse 32 bits sous forme de quatre nombres décimaux séparés par des points. Il existe deux parties dans l’adresse IP, celle qui désigne le réseau et cette qui désigne les hôtes. Les hôtes ne peuvent communiquer que s’ils sont situés sur un même réseau et c’est l’adresse IP qui permet l’acheminement du paquet au destinataire adéquat.

Le routeur se trouve ainsi dans la baie de brassage et permet d’accéder à internet grâce à l’interconnexion du réseau du fournisseur d’accès internet au réseau de l’entreprise.

Les switchs ou commutateurs

Le switch est un équipement réseau de couche 2 du modèle OSI qui est connecté de manière directe au routeur dans la baie de brassage et qui transmet les données envoyées par le routeur. Il s’agit d’un répéteur multi-ports intelligent.

Le switch ne transmet cependant pas l’intégralité des données sur chaque port et renvoie les données à destination de certains destinataires par le port où est située la partie du réseau à l’emplacement de ce destinataire.

Pour cela, le switch mémorise les adresses MAC de chacun des hôtes, cette adresse étant l’identifiant d’une acte réseau représentée sur six octets en hexadécimal. Le stockage des adresses MAC se fait dans la table de commutation du switch associant un port à une adresse. Cela permet l’identification de n’importe quel hôte sur un réseau en sachant sur quel port du switch la connexion se fait.

Les panneaux de distribution

La baie de brassage comprend deux types de panneaux de distribution : un panneau de distribution téléphonique et un panneau de distribution relié aux boitiers muraux par des câbles passant dans les murs. Ce dernier sert à lier les câbles partant des ports du switch ou du panneau de distribution téléphonique et les câbles reliés aux prises murales situés dans les étages du bâtiment de l’entreprise, où est branché soit un câble téléphonique, soit un câble réseau.

Pour l’identification des câbles passant des murs et qui arrivent derrière le panneau de distribution dans la baie de brassage, le ou les panneaux de brassage sont identifiés grâce à une lettre. Chaque port de chaque panneau de distribution est désigné par un nombre. A partir de ce modèle, les boitiers muraux où chaque utilisateur peut brancher un câble réseau relié à son ordinateur ou un câble téléphonique branché à son téléphone sont identifiés par une lettre de l’alphabet ou un nombre.

Le panneau de distribution téléphonique sert quant à lui à relier les ports du premier panneau de distribution où arrivent le téléphone ainsi qu’un appareil nommé autocom, lequel est branché à la ligne téléphonique et permet la création de plusieurs lignes téléphoniques internes à l’entreprise à partir d’une ligne unique. L’autocom est cependant situé dans une autre baie de brassage.

La baie de brassage peut comprendre un autre panneau de distribution si l’entreprise est située sur plusieurs bâtiments et que le système est centralisé. Cet autre panneau servira alors à relier les baies de brassages des autres bâtiments à la baie principale par fibres optiques. Ces dernières sont connectées à un appareil appelé backbone qui connecte les fibres optiques aux switchs.

Les connectiques

Comme connectique, la baie de brassage comporte des prises RJ45, au niveau switch, panneau de distribution, boîtier mural et routeur. Cela permet d’utiliser le câble RJ45 ainsi que les connecteurs RJ45 aux deux bouts du câble s’insérant dans les prises correspondantes. Le raccordement RJ45 permet la réduction des parasites, la réflexion ainsi que les problèmes de stabilité.

Il y a également de la fibre optique qui est un fil transparent conduisant la lumière, laquelle est guidée dans le centre de la fibre (qui est elle-même constituée de silicium). Cette fibre est utilisée pour la conduction de la lumière entre deux lieux éloignés de centaines ou même de milliers de kilomètres l’un de l’autre. Le signal lumineux codé par une variation d’intensité est en mesure de transmettre une quantité importante d’information. La fibre optique est ainsi proposée à un prix bien plus élevé que les câbles réseaux RJ45.

Quels sont les différents types de brassage ?

Il existe trois types de brassage :

Le brassage manuel

Il se fait en inversant les cordons sur le coffret de communication dans la gaine technique du bâtiment.

Le brassage par switch

La baie de brassage possède des petits sélecteurs qui sont situés au-dessus de chacun des départs. Pour effectuer un brassage par switch, il faut basculer le coffret de communication vers le signal désiré.

Le brassage automatique

Le brassage automatique concerne spécialement les coffrets de communication de qualité haut de gamme. Dans ce cas, le coffret reconnaît l’appareil qui est branché sur l’une des prises et effectue la distribution du signal qui correspond. Il s’agit de la solution la plus coûteuse mais qui permet aux appareils d’être les plus autonomes possibles.

Quels sont les avantages d’une baie de brassage ?

La baie de brassage est avantageuse pour l’entreprise, dans le sens où elle permet d’avoir une organisation plus performante et pratique de l’ensemble du câblage. Cet équipement est généralement équipé d’un routeur permettant d’accéder à internet car il interconnecte le réseau du fournisseur d’accès à celui de l’entreprise. Ensuite, il y a plusieurs switchs qui sont des répéteurs multiports intelligents qui permettent la transmission des données envoyées par le routeur.

Les switchs mémorisent les adresses MAC afin de pouvoir identifier les différents hôtes et de procéder à l’envoi des informations de façon ciblée. Enfin, la baie de brassage comprend un panneau de distribution qui est relié aux prises murales. Tout cela permet d’optimiser le réseau, de faciliter l’organisation, de diminuer les risques électrostatiques, de protéger le matériel informatique, …

Pour un projet de brassage informatique, il est fortement conseillé d’avoir recours à un professionnel comme une entreprise informatique proposant des services de gestion de salle informatique qui inclut la réalisation d’un inventaire, du brassage informatique et de services annexes comme le pilotage, l’exploitation de datacenter, …

L’utilisation de la baie de brassage est plus qu’impératif pour optimiser la performance d’une entreprise. En effet, elle facilite la maintenance puisque le réseau est intégré sur une même armoire et que les équipements informatiques et électroniques peuvent être maintenus plus aisément. Elle offre aussi une meilleure protection des matériels car les risques électrostatiques sont diminués.

Enfin, la baie de brassage offre la possibilité de moduler le réseau en fonction des besoins de l’entreprise et de ses préférences.

Comment se fait l’installation de la baie de brassage ?

L’installation d’une baie de brassage nécessite une certaine expertise car il s’agit d’une opération délicate qui doit respecter plusieurs normes de qualité. En premier lieu, il faut procéder à l’analyse fonctionnelle en vue d’identifier les besoins de l’entreprise. Cette étape permet de formuler les attentes grâce à la compréhension des procédures de base imposées au sein de l’entreprise. Une fois que l’analyse est effectuée, les techniciens procèdent à une étude de faisabilité technique qui tient compte, entre autres, de la sécurité et des normes légales.

Une fois que l’ensemble des paramètres techniques est pris en compte, la prochaine étape consiste à faire le devis détaillé de la prestation et à fournir la baie de brassage. Si le devis entre dans le budget de l’entreprise, les techniciens pourront dresser un planning détaillant toutes les tâches nécessaires à la réalisation du projet.

Enfin, la dernière étape est l’installation et la formation des utilisateurs. Le prestataire va alors se charger d’installer la baie de brassage et se conformer au cahier de charges pour procéder aux études et aux travaux d’implantation. Une fois la mise en place effectuée, il faut tester l’installation et délivrer un cahier de recettage. Les techniciens peuvent ensuite prodiguer une formation à destination de la personne en charge de la gestion du parc informatique de l’entreprise.

Une opération complexe

Le brassage informatique est un moyen très efficace pour gérer une connexion filaire dans le cas une interconnexion de tous les appareils s’avère nécessaire. Le principe de base est d’effectuer le raccordement de toutes les machines aux câbles d’arrivée du réseau par le biais d’un concentrateur qui leur permet après d’accéder à internet ou à l’intranet. Le concentrateur est donc la baie de brassage constituée d’un panneau et de plusieurs prises RJ45.

Il est très important de ne pas faire d’erreur lors du branchement, ce qui est particulièrement délicat. Ainsi, dans la plupart des cas il faut impérativement faire appel à un expert pour concevoir le réseau et mettre en place la baie de brassage, effectuer les opérations de connexion et surveiller le fonctionnement du système. Une équipe peut même être nécessaire dans les structures de grande taille ou qui utilisent un parc informatique particulièrement complexe. La mise en place de la baie de brassage nécessite des compétences particulières et ne doit être exécutée que par des professionnels confirmés.